fbpx

L’industrie alimentaire vous veut du bien ?

Je commencerai cet article par une définition, celle d’un mot merveilleux, la bienveillance:

« Capacité à se montrer indulgent gentil et attentionné envers autrui d’une manière désintéressée et compréhensive. »

Dans cette définition, le mot que je retiens particulièrement est « désintéressée ».

Nous pouvons être indulgent, gentil, attentionné et compréhensif mais désintéressé…C’est-à-dire n’avoir aucun intérêt à déployer autant de sentiments, est une chose rare.

Être désintéressé, c’est ne rien attendre en retour.

Cela serait véritablement une forme d’amour inconditionnel; c’est l’amour tout simplement.

Il est essentiel de se rappeler la définition de ce mot, « bienveillance », employé à tort et à travers et d’en mesurer le sens profond.

Nous attendons toujours quelque chose en retour de nos actions qui semblent pourtant désintéressées.

Nous voulons de la reconnaissance, de l’argent, du pouvoir, une forme de jouissance, du réconfort, de la notoriété, que l’on nous dise qu’on nous aime…

En toute honnêteté, quels ont été les moments dans votre vie où vous avez été bienveillants ?

Réfléchissez, réellement bienveillants.

Soyez honnêtes, l’honnêteté est une qualité majeure, je parle de l’honnêteté intellectuelle, envers les autres, bien sûr, mais surtout envers soi-même.

Ne pas se tromper, ne pas se mentir.

Je souhaiterais maintenant revenir sur le sujet de cet article: L’industrie alimentaire vous veut du bien ?

Pensez-vous que cette industrie est bienveillante à notre égard ?

Pensez-vous quelle est indulgente, gentille, attentionnée et compréhensive tout en étant évidemment désintéressée ?

L’industrie alimentaire est un des plus gros lobby mondial de notre temps et de tous les temps.

C’est elle qui génère avec l’industrie du médicament et des énergies fossiles, les plus gros intérêts financiers.

Rien qu’en France son Chiffre d’affaire représente plus de 180 milliards d’euros !

Comprenez bien une chose essentielle, cette industrie est l’industrie du profit.

L’ensemble de son activité, les têtes pensantes, les ingénieurs agroalimentaires, les spécialistes du marketing et autres financiers qui la composent, n’ont d’autre objectif que de produire à moindre coût et de vendre le plus cher possible pour dégager les marges les plus importantes.

L’ensemble des campagnes de communication qui vous expliquent à quel point tout est mis en œuvre pour votre santé, votre bien-être, sont une arnaque intellectuelle.

L’ensemble des développements est dirigé vers le profit.

Quelles sont les idées tendances que nous allons faire gober pour générer de la confiance et que le client achète plus ?

Il faut parler environnement, alors parfait, associons nos produits à l’environnement !

Il faut parler antioxydants alors rajoutons des antioxydants !

Actuellement la tendance est aux protéines alors trouvons un moyen pour dire que notre produit est riche en protéines !

Associons-nous à une fondation qui a bonne presse, reversons de l’argent à une O.N.G qui touche le grand public, marions-nous avec un personnage public aimé de tous, un homme ou une femme intègre avec une moralité exemplaire.

Et dans le même temps, des composants dont on sait parfaitement qu’ils n’ont aucun bénéfice santé et souvent même tout le contraire sont incorporés aux recettes sous des pseudos qui parfois camouflent l’ignominie.

Gorgeons nos produits d’additifs chimiques pour donner encore plus de goût, plus de texture, l’idée de base est de les rendre encore plus addicts à nos bonbons, à nos boissons, à nos plats préparés.

Lisez mon article: « Les huit ingrédients les plus toxiques dans votre alimentation », ce sera ma modeste contribution supplémentaire pour vous faire réfléchir sur le sujet.

On trouve également des cas de pollutions alimentaires graves où toutes les mesures d’hygiène et de contrôle non pas été respectées alors que les entreprises du secteur sont pourvues d’un service qualité censé contrôler de façon drastique la filière à chacune des étapes.

L’industrie alimentaire s’achète une conscience, une image polie, lisse, leur communication est parfaite et de toute façon le consommateur est trop « con », c’est certainement ce que pense cette industrie et ses sbires…

Ce lobby sans foi ni loi aurait tort de s’en priver !

Achetez, achetez… achetez encore les vaches à lait, mangez, mangez de plus en plus, puis grossissez de plus en plus et rendez-vous malades et surtout, pas d’inquiétude, l’industrie du médicament prendra le relais.

Réveillez-vous !

Vous tous qui revendiquez la liberté d’être et de penser, rendez-vous compte que vous êtes devenus des esclaves consentants.

Vous payez cette alimentation chère et vous réglez l’addition plusieurs fois.

En effet, elle a un coût financier mais de plus, vous payez encore plus cher en y laissant progressivement votre santé, votre intégrité et votre esprit.

Le tribu à payer est exorbitant !

Je vous laisse le soin de lire ces quelques articles sur des scandales sanitaires retentissants:
9 scandales de l’industrie alimentaire qu’on ferait bien de ne pas oublier !

Le scandale alimentaire, scénario à répétition du secteur agroalimentaire et de la grande distribution

10 scandales qui vous feront ouvrir les yeux sur l’industrie alimentaire

Les 10 pires scandales alimentaires depuis 1980

En conclusion, la meilleure façon de ne pas se faire arnaquer par cette industrie est de ne pas y participer.

Voici mes recommandations:

Consommez des aliments simples, ce sont les aliments que vous trouvez en l’état ou quasiment en l’état dans la nature.

Consommez ces aliments biologiques ou issus d’agricultures et d’élevages raisonnés.

Préférez les circuits courts, cherchez des agriculteurs et des éleveurs de proximité qui travaillent dans cette éthique.

Alors vous aurez une alimentation santé à condition, bien sûr, qu’elle ne soit pas surabondante.

Vous sortirez enfin d’un système qui fait de vous des dindons, des écervelés, de futurs malades, de bons esclaves consommateurs.

Ce que je vous explique vous semble logique ?

Pensez à réfléchir avant d’agir

Philippe LAMACHE

Sharing is caring!

À propos de l'auteur Philippe LAMACHE

Coach sportif et mental, spécialisé dans les masters (40 ans et plus), expert dans l’alimentation et les compléments alimentaires, ainsi que dans l’alimentation santé. Depuis plus de 35 ans, je coache des hommes et des femmes de tout âge et de tous niveaux, dans la pratique pure de la culture physique, pour améliorer leur qualité athlétique. J'aide aussi régulièrement à augmenter les performances d’athlètes amateurs et professionnels.

>